160 logements pour personnes âgées, Vernier GE

vernie_wohnung_rxch.jpg
ernier_essbereich_rxch.jpg
vernier_eingang_rxch.jpg
vernier-parc-rxch.jpg
vernier-plansituation-rxch.png
vernier-maquette200-2-rxch.jpg
vernier-situation-2019-rxch.png
vernier-rez-sup-tourne-2019-rxch.png
vernier-etages-tourne-2019-rxch.png
vernier-coupe-aa-5-rxch.jpg
vernier-travee-rxch.png
vernier-plan-appartement-type-exp-cotes-rxch.png

160 logements pour personnes âgées, Vernier GE

réalisation en cours

Issu d'un concours pour la construction d'un EMS, le programme a été révisé en projet d'immeubles pour encadrement pour personnes âgées en fonction de la planification des besoins de l'Etat de Genève.

La Fondation des logements pour les Personnes Agées ou Isolées (FLPAI), Maître de l’ouvrage, prévoit de construire un Immeuble avec Encadrement pour Personnes Agées (IEPA) sur le site de « La Bourdonnette » à Vernier. Le PLQ mentionne une convention entre la Ville de Vernier et la FLPAI prévoyant une réalisation en deux étapes pour atteindre l’indice maximal fixé à 0,8 par le PLQ. La première étape, objet de la demande d’autorisation de construire, atteint un indice de 0,6, conformément à la disposition actuelle du plan directeur de la Ville de Vernier et prévoit la réalisation de 121 logements. A la suite de la révision (en cours) du plan directeur dont la validation devrait intervenir d’ici le printemps 2019, la demande d’autorisation de construire de la seconde étape sera déposée par la FLPAI. Elle prévoit la réalisation de 46 logements supplémentaires.
Le terrain d’environ 19’000 m2 est au coeur de la presqu’île d’Aïre, en bordure de la vallée du Rhône. Il est inclus dans un environnement qualifié par la faible densité d’un quartier résidentiel. Le projet développé vise à construire un lieu où bâti et végétation sont intimement liés et auquel les résidents s’identifient.
Le projet, de 3 étages sur rez-de-chaussée, se développe selon une forme articulée autour d’une cour arborée, dans un parc. Dans une seconde phase, il se prolongera par une aile ouverte, au sud, sur un verger. La cour, lieu privilégié et préservé, associe les entrées indépendantes des unités de logements et les locaux de séjour communs. En relation avec le chemin des Sellières, le verger est destiné aux activités de jardinage, à l’exercice physique et aux jeux. Un parc d’agrément, planté de grands arbres, entoure l’ensemble bâti. Il s’offre à la promenade et devient un endroit propice aux rencontres entre les habitants du quartier et des environs. Le programme des locaux a été établi selon les recommandations de l’institution de maintien à domicile (IMAD) qui a notamment suivi le développement du projet. Une salle à manger, une salle polyvalente et des locaux d’activités communes occupent le rez-de-chaussée et contribuent ainsi à l’animation de la cour. Cette animation sera soutenue par l’aménagement dans l’aile ouest d’un foyer de jour que gérera la Fondation Pro Senectute.


Direction des travaux : Atelier MARCH SA